• Ophélie Haffner Bouron

DISCERNEMENT SPIRITUEL . . .

Mis à jour : 27 déc. 2020


Ses derniers mois, il y a une projection incroyable, qui est mise en lumière sur les réseaux sociaux, sur des pratiques ancestrales tenus par des occidentaux qui se contentent de survoler, s'approprier des pratiques, des instruments et utilisations de plante sacrée.

De "nouveaux experts" qui manquent de compréhension et d'expertise sur le sujet et nous tenons à vous alerter car c'est extrêmement dangereux !


Ses pratiques sont une forme de colonisation, que de prétendre obtenir des savoirs qui n'ont pas suivi l'essence même du cheminement, il n'existe pas de voie rapide à sa pratique.

Utiliser les herbes ancestrales pour des fumigations demandent à connaître la plante et ses enseignements, pratiquer le chant au tambour chamanique demande avant tout un cheminement personnel, ce n'est pas un instrument de musique comparable à une guitare mais bien un objet sacré reliant deux mondes : le visible et l'invisible.


Qu'est ce que l'appropriation ?

C'est lorsqu'une personne s'approprie une culture pour obtenir un gain, sans avoir fait face aux épreuves de cette culture ! Il en va de même également lorsqu'une personne pioche des méthodes de travail sans avoir suivi le processus pour acquérir cela.


Si vous êtes réellement appelés à être un gardien digne de ce nom, si votre coeur vibre, prenez le temps d'apprendre auprès des aînés, de contacter un chaman ou femme médecine qui honore et transmet les enseignements avec justesse et respect de la culture. La culture des peuples racines n'est pas un commerce où l'on peut piocher ce qui nous intéresse ! Le sacré n'est pas un produit marketing ni une tendance spirituelle 2.0 !!

Entrer dans le cheminement de cette culture, demande à connaître son histoire, suivre les étapes de notre soi intérieur, nous dépouiller de l'égo.


Que cela soit des soins chamaniques ou des cercles, le danger peut être réel pour vos énergies, vos vibrations, votre santé physique et émotionnelle.

Prenez soin de récolter toutes les informations nécessaires avant de vous engager :

Auprès de qui, la personne suit les enseignements, comment s'est passée sa cérémonie de tambour chamanique, depuis quand pratique t 'elle la diffusion du chamanisme, continue t elle de se former ? a t elle des connaissances de l'histoire des peuples racines ? Connais t elle les enseignements de la roue de la médecine ? A t elle connaissance des 8 circuits de conscience ? . . .

Ceci est un exemple de nombreuses questions que vous êtes en droit de poser avant toute prise de rendez vous et qui vous permettrons de discerner si vous serez en sécurité ou dans une consommation spirituelle.


Ce cheminement puissant remplit de sagesse demande à désapprendre et déprogrammer la façon dont nous sommes conditionnés. Cheminer avec nos alliés végétaux, animaux, avec le royaume des ancêtres, des anciens. Tout se passe au niveau de l'âme, du soi supérieur, des contrats et accords de l'âme et non dans l'esprit.


Chez un Second Souffle, nous ne prétendrons jamais diffuser des savoirs ou connaissances sans les pratiquer, expérimenter, infuser personnellement. Le cheminement est un long processus qui demande patience. Certains points sont proposés en séances uniquement sous don libre.

Pour toute question n'hésitez pas à vous rapprocher de votre thérapeute qui se fera un plaisir de prendre le temps de vous éclairer.

Nous avons à coeur de pouvoir vous guider en sécurité vers une harmonie et équilibre personnel et familial.



Texte non libre de droit - toute copie même partielle est strictement interdite

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Contact

Contact par téléphone ou mail 

© 2019 by Ophélie Haffner Bouron.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now