L'EQUILIBRE D'ETRE ACCOMPAGNE & ETRE AUTONOME

Mis à jour : janv. 3



Sur notre chemin de vie nous avons parfois besoin d'être accompagné, guidé par les connaissances, le savoir de thérapeutes, de parents, amis, . . . comme l'élan d'un coup de pouce dans notre brouillard intérieur. Une fois ses connaissances transmises, infusées, intégrées, cela nous demande autonomie.

L'autonomie pour avancer sur notre chemin de vie.

Nous ne pouvons pas dépendre de l'autre . . . cela n'élève pas notre croissance personnelle, cela la cristallise avec les peurs, les croyances, les schémas répétitifs que nous avons soi même choisi, nourri, cultivé.


Entrer en mouvement perpétuel entre l'aide extérieur et l'aide de soi.

Reconnaître notre propre potentiel, s'ouvrir à l'abondance sacré, déployer notre lumière de femme, d'homme, de mère, de père, de sœur, de frère, . .

Quand nous nous trouvons face à un mur, face à un non, face à un obstacle, il est possible d'aller au delà et d'y trouver un enseignement, une invitation à modifier notre vision de la situation, de l'évènement. La malchance, la chance, ne viennent pas de l'extérieur, elles sont le fruit de notre propre création de pensées.

N'avez vous jamais observer comme notre extérieur est le reflet de notre état d'être du moment ?

Etre agacé, énervé et voila que tout l'extérieur va s'accorder à cette énergie d'agacement. A contrario être amusé, heureux, et notre extérieur en sera tout autant le reflet de rencontres jolies et situations lumineuses.


Cet apprentissage de l'autonomie s'apprend, s'expérimente dés l'enfance . .

Encore faut il que le parent soit conscient de cette forme de transmission.

Cela demande à expérimenter sois même, à regarder son histoire, à suivre les messages de ses émotions, à offrir la bienveillance envers soi et les étapes de vie, . .

L'équilibre s'entretient chaque jour, à chaque levé de soleil, à chaque mouvement de saison.

Un apprentissage de la vie qui pourrait trouver place à l'école si seulement les esprits s'ouvraient plus à la vie et ses leçons.

Il n'existe pas de bien ou pas bien. Tout démarre de soi et des intentions que nous y donnons.


Oser avoir la foi sans conditions en soi, en la vie.


Déposer les masques qui pensaient protéger nos blessures profondes de l'enfance, de l'adolescence, de l'adulte que nous étions . . .

Réattribuer le poste d'observateur à notre mental - égo, afin que notre cœur puisse être guidé et non commandé.



Texte non libre de droit - toute reproduction même partielle est interdite !

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter
Canapé turquoise

CONTACT

Un Second Souffle, Terre Happy Familiale - 83 Var

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2019 by Ophélie Haffner Bouron.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now