NOS MAUX ONT DES MOTS

Mis à jour : janv. 3



N'est il pas passionnant de mener l'enquête, afin de comprendre quel mot, quelle émotion, se cache derrière nos maux physique.

Pouvoir se connaître si bien qu'on puisse entendre et écouter facilement les messages de nos émotions, ses émotions même qui se développent dés notre incarnation dans le ventre de notre mère . . .


Ses émotions qui sont la représentation même de notre météo intérieur.

Au fur et mesure ce qui était censé être un puissant outil intérieur, devient un "boulet" qu'on traîne sans trop savoir quoi en faire.

Alors on ignore, on apprend à les dompter, les contrôler, les étouffer !

Viens alors notre corps qui prend le relais.

Cela peut aller de la petite plaque d'eczéma, à une allergie et cela peut monter encore plus fort et douloureusement jusqu'à un point de non retour celui de consulter un médecin voir même suivre des traitements médicaux lourds.


C'est cela aussi prendre soin de soi.

Soin de ses pensées, soin de ses intentions, soin de ses mots, soin de ses émotions,

soin de son corps.

Pas besoin d'y passer des heures !

Pas besoin non plus de s'infliger des rituels complexes !!

Cela nous demande une rééducation.

Reprendre du début pour s'accorder la pleine autonomie et liberté de pouvoir harmoniser notre vie.


S'ouvrir un calme intérieur parce qu'on observe, on écoute les mots sur nos maux de l'enfance, de l'adolescence, de l'adulte que nous étions.

Grandir notre lumière, exploiter pleinement nos potentiels disponibles.

Réattribuer les rôles de notre mental - égo, de notre cœur, de notre intuition.

Utiliser notre bon sens, notre boussole intérieure.


Tout mot est énergie qu'il soit déposé à l'écrit ou sortant de notre voix.

Chacun de nos mots expriment nos maux c'est à dire : nos énergies, nos pensées, nos émotions, nos troubles physiques et psychiques . . . Tout mot devient le miroir de notre intérieur.

En prenant soin d'entendre, écouter les mots employés nous avons la possibilité de résoudre mainte blocage en nous. Nous vous invitons à vous ouvrir à cela, prenez ce temps pour écouter et entendre les mots choisit par votre entourage lors d'une conversation, regardez au delà du simple bonjour, comment vas tu, etc . . . Placez vous d'un point de vue d'observateur pacifique.

C'est une manière différente de communiquer qui est aussi bien enrichissante en informations et nous permet de ne pas passer dans les suppositions et autres interprétations du mental / égo !

Bien trop souvent nous entendons une personne parler mais nous ne l'écoutons pas du moins pas comme cela pourrait nous être utile. Pourtant si l'être humain est doté de cette capacité pourquoi donc ne pas l'utiliser pleinement ? Cela permettrait par la suite de transmettre à nos enfants une façon différentes de s'exprimer, de communiquer avec l'autre : bienveillance, écoute et compassion.


Quand aux maux physique que nous rencontrons sur notre chemin, dans notre quotidien, ils sont révélateurs d'un état intérieur oublié, blessé, abandonné, mal aimé, trahi, etc . .

Nous sommes responsables de ce qui nous arrive mais dans la plupart des cas, ce n'est pas vraiment de notre faute . . . c'est plutôt la méconnaissance des "lois" qui régissent nos pensées et nos émotions sur notre corps physique qui nous amène à vivre des situations de malaises ou de maladies !

Je vous invites - si ce n'est pas déjà le cas - de vous procurer le livre de Jacques MARTEL " Le grand dictionnaire des malaises et des maladies". C'est un réel best seller à avoir avec soi tant il est riche de réponses à nos maux.


Nous savons par exemple que lorsque nous avons des fourmillements, vous savez cette sensation de picotement à la surface de notre corps qui survient de façon spontanée après une compression mécanique d'un nerf ou d'un vaisseau sanguin . . . et bien pour aller plus loin, l'endroit où le fourmillement se produit sur votre corps vous indique la contrariété ou l'irritation temporaire que vous pouvez vivre par rapport à un aspect de votre vie. Vous êtes donc invité à en prendre conscience et laisser circuler l'énergie librement.


Autre exemple, la grippe ! Nous savons toutes et tous que c'est un état lié à la présence d'un virus causant ainsi de la fièvre, des frissons, des courbatures, maux de tête, éternuements, . . .la grippe qui atteint notre corps plus violemment qu'un rhume nous impose de rester alité pour un certain temps.

Comme la grippe est considérée comme une maladie infectieuse, elle est liée à la colère ! c'est signe que rien ne va plus, on peut se demander "qui ou quoi ai je pris en grippe ?" les symptômes qui se manifestent vont indiquer ce que nous vivons présentement.

La fièvre est liée à la colère, les éternuements liés à la critique, . . .

Nous sommes invité au repos et aussi à accepter d'exprimer nos émotions et de laisser couler nos larmes afin de décongestionner tout notre corps.


Choisir d'être pleinement à l'écoute de soi n'est il pas un cadeau inestimable de bien être et harmonie ?




(texte non libre de droit - toute reproduction même partielle est interdite )

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter
Canapé turquoise

CONTACT

Un Second Souffle, Terre Happy Familiale - 83 Var

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2019 by Ophélie Haffner Bouron.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now