OUVRIR SON ESPACE SACRE



Qu'est ce qu'un espace sacré ?

C'est un lieu, un espace, matériel ou immatériel, où notre cœur vient se ressourcer.

C'est en lui que l'âme trouve repos, le temps d'une pause bien méritée . . .

C'est un portail entre les mondes visibles et invisibles, un lieu d'échange entre les "forces" bienveillantes, gardiennes de l'univers et celles qui prennent soin de la planète Terre c'est à dire nous les êtres humains et l'ensemble des vivants.


Que faisons nous dans cet espace sacré ? Nous avons accès à la mémoire, à la connaissance, l'amour, à la sagesse, à la beauté, au calme, à la douceur de ce qu'on a ouvert.


Ouvrir un espace sacré c'est aussi honorer nos sens développés : ses sens qui vont au delà de nos sens terrestres, comme la vue, l'ouïe, le goût, l'odorat, le toucher.

La clairvoyance, clairaudience, clair ressentie, . . . toute cette palette de sens qui permettent d'ouvrir de merveilleux espaces sacrés, des canal de lumière.


Lorsque nous méditons nous apprenons à ouvrir un espace sacré.

Nous prenons soin de déposer notre mental, nous placer dans un endroit calme et cocooning, d'allumer une ou des bougies, de l'encens ou une huile essentielle, de s'allonger ou s'assoir confortablement.

La méditation nous prépare à ses espaces qui ont un champs illimités et s'ouvrent selon nos intentions et nos vibrations de l'instant. On débute par un scanner de nos émotions qui accompagnent notre journée, un scanner de notre corps - se sent il léger, lourd, fatigué ? - cela permet d'ouvrir un état de conscience afin de canaliser par la suite des informations plus "haute" en vibration.


Conseils pour débuter

  1. Choisir un lieu où vous vous sentez bien. Cela peut etre un lieu en foret, au bord de mer, dans votre chambre, . . un lieu qui vous permet de ne pas être dérangé.

  2. Installer l'ambiance que vous aimez, cela peut être des bougies blanche ou de couleurs, un fond musical, brûler un encens, diffuser une synergie, tamiser la lumière, vous envelopper dans une couette doudou, tout est possible.

  3. Choisissez la posture qui vous convient, allongé ou assis. Pensez à vous "couvrir" selon la saison notre corps peut se refroidir pendant la pratique. Fermez les yeux.

  4. Inspirez profondément par le nez et expirez par la bouche. Répétez cela sur 2 à 5 respirations selon votre besoin. Cette entrée vous permet de revenir en votre centre, en votre présence ici et maintenant.

  5. Peu importe si vous choisissez ou pas d'utiliser des mantras, adaptez pleinement cet espace sacré à vous même. Si vous sentez le corps qui a besoin de se mettre en mouvement, vos bras bouger, vos mains laissez être ce qui doit être - tout est ok même si votre mental ne l'explique pas.

  6. Prenez soin de vous ancrer. Visualisez vos racines à la plantes de vos pieds descendre au rythme de votre respiration et s'enfoncer au cœur de la Terre . . . Mama Gaïa. Vous pouvez visualisez une couleur ou deux qui représente le flux énergétique qui fait des vas et vient entre vous et le cœur de la Terre. Les couleurs vous donnent des indications hyper sympa que nous vous invitons par la suite à rechercher leur symbolique. ( il n'existe pas de bonne ou mauvaise couleur).

  7. Une fois votre "amarrage" laissez vous guider par les images, les mots, les sons, . . . Demandez à votre corps comment se sent il aujourd'hui ? que pouvez vous faire pour le soutenir ? Allez observer vos émotions, quels messages ont elles à vous transmettre ? quelle émotion se trouve à vos côtés ? Comment peut elle vous aider ?

  8. Respirez en conscience, si des pensées parasites se glissent, ne chercher pas à les contrôler, demandez leur d'attendre sagement dans la salle d'attente avec un bon jus de fruit, que ici et maintenant vous n'êtes pas disponible mais prendrez le temps de les écouter après.

  9. Lorsque vous en sentez le moment, remercier. Remerciez vous, remercier votre corps, remercier votre âme, vos équipes de lumière, . . .

  10. Inspirez profondément par le nez et expirez par la bouche - comme lorsque vous soufflez dans une sarbacane - puis tranquillement bougez vos membres chacun leur tour, étirez vous, baillez.

Ce qui compte avant tout, quand vous souhaitez ouvrir un espace sacré, c'est de vous respecter vous et vos capacités du moment. Votre état émotionnel s'il est lourd ou léger peut influencer l'ouverture de votre espace sacré et donc "appelé" une même vibration basse ou haute.

Choisir l'intention que nous souhaitez donner à l'espace.

Utiliser le gong d'un bol chantant pour annoncer l'entrée et la fermeture dans votre espace.


Eviter de vouloir "sauter" les étapes.

Aucun intérêt d'aller vite, d'accélérer, de vouloir tout de suite "capter" des messages, communiquer avec l'invisible. Dites vous bien que chaque étape n'est pas une perte de temps mais bien l'accueil de ce que vous pouvez ici et maintenant recevoir et intégrer.

La compétition et l'égo n'ont pas leur place dans ses espaces !

Chaque étape se passe au rythme de votre âme et de votre ouverture de conscience. Vous êtes invité à laisser des temps d'intégration qui sont nécessaire si vous avez le souhait d'aller plus loin dans votre pratique.


Pas de marché 2.0, ni une mode.

Ne pratiquez pas quelque chose que vous n'avez pas comprit, dont vous n'avez pas les connaissances , cela peut vous mettre en danger sur le plan énergétique, vibratoire, et physique . . . .

Oser solliciter des praticiens lors de vos accompagnements pour qu'ils nous guide dans ce souhait, qu'ils puissent vous transmettre les outils et connaissances.



Texte non libre de droit - Tout droit réservé à son auteure Ophélie BOURON

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter
Canapé turquoise

CONTACT

Un Second Souffle, Terre Happy Familiale - 83 Var

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2019 by Ophélie Haffner Bouron.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now