VIVRE SON HISTOIRE ET L'HONORER

Mis à jour : janv. 3





Notre histoire est définit comme notre trésor, porteur de connaissances, d'expériences, de sagesse et également de blessures, de tristesses, etc . . . Notre histoire débute au delà de notre conception, je dirais même plusieurs générations avant nous. Des schémas répétitifs des anciens qui sont ancré dans nos cellules et qui demande à être libérer, des expériences similaires dans la famille, . . .

Pendant les premières semaines de conception dans le ventre de notre maman, il s'y dépose, dés ses instants, des mémoires dans nos cellules provenant de ses états émotionnels durant la conceptions, pendant la grossesse, pendant l'accouchement, l'entourage autour d'elle également à une vibration qui influe les émotions de la maman. Où comment prendre soin de la future maman tient tout son sens . . . car c'est aussi prendre soin du bébé.


Dérouler le fil de notre histoire peut permettre d'aller mettre en lumière des nœuds parfois enfouies ou ne nous appartenant pas. Accueillir notre histoire demande à l'observer sans jugement, sans procès, sans regret, sans accabler et s'accabler. Remonter petit à petit aux récits de nos parents sur notre naissance, notre petite enfance, enfance, adolescence, nos souvenirs, nos points de vue à différents âges, les traumatismes, les joies rencontrer et également notre famille, comment était elle ? nos frères et sœurs, nos parents, nos oncles et tantes, grands parents, avons nous eu des contacts réguliers, avions nous évolué dans une famille séparée, divisée, éclatée ? ou bien unis, complice, ? Tout un tas d'indice à notre histoire qui explique aujourd'hui nos blocages ou ce qui nous parasitent à avancer. Notre histoire peut parasiter notre vie ici et maintenant.

Nos émotions, choix, agissements sont des indicateurs de notre état émotionnel, état intérieur, lesquels vont pouvoir nous guider sur ce qui demande à être entendu, écouté, respecté, libéré.

Transmettre notre histoire à nos enfants (et non nous décharger, "refiler" les poids) permet ensuite, de leur vision, de pouvoir comprendre lorsque nos actions, paroles sont pour eux exagéré, qu'elles sont aussi en résonnance avec des brides de notre histoire non guérit. Entrer en colère envers son enfant ne le rend pas coupable bien au contraire . . . il met en lumière. Rien n'agit contre nous, jamais !

Croire le contraire provient de l'égo, lui même qui pense nous protéger en nous évitant de regarder les blessures et autres traumatismes du passé.


Pour sentir l'envie et l'élan d'honorer notre histoire, cela demande parfois un grand cheminement à la rencontrer, l'écouter, l'entourer d'amour. Cela nous invite à redonner les responsabilités qui ne nous appartiennent pas, des peurs dont ne nous sommes pas les créateurs et pourtant que nous avons nourris et cultivé en nous.

Pour honorer son histoire, il faut la comprendre, la ressentir avec paix, sans pour autant être d'accord.



Pour cela il est possible d'être accompagné par un professionnel, par des lectures d'auteurs compétents sur le sujet, d'un cheminement personnel.


Quand des traumatismes fort sont vécus ( agressions, viols, . . .) y comprit les maladies (cancers, maladies immunitaires, ...) cela nous demande un long temps pour soi, un sas de décompression encadré par un professionnel comme un médecin, un psychologue, un sophrologue, thérapeute holistique, hypnothérapeute, etc . . .

Ce sas nous permettra d'aller décrocher cette marque au fer rouge, d'y trouver la paix et la liberté de le laisser dans notre passé. Aussi traumatisant que ses évènements sont pour nous, ils font aussi partis de notre construction de la personne que nous sommes aujourd'hui.

Notre histoire est ainsi, aucune erreur plutôt des apprentissages. Enseignement de la vie, de l'Univers.


S'aimer soi passe aussi par regarder notre histoire - notre histoire composée d'ombre et de lumière.

Nous sommes créateurs, créatrices, de nos propres histoires, osons y librement écrire ce qui doit être.






Texte non libre de droit - toute reproduction même partielle est strictement interdite !



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre newsletter
Canapé turquoise

CONTACT

Un Second Souffle, Terre Happy Familiale - 83 Var

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2019 by Ophélie Haffner Bouron.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now